sommaire


En chemin vers notre nature véritable

Nadège Amar
a été initiée, il y a quarante ans, à la pratique de la méditation et au japa par le maître hindou Chandra Swami Udasin. Peu après la mort, il y a vingt ans, de son mari, Yvan Amar, écrivain, philosophe et enseignant spirituel, à la croisée des traditions d’Orient et d’Occident, Chandra Swami lui a demandé de témoigner et d’accompagner des personnes engagées sur le chemin spirituel. Elle guide désormais des méditations et propose des séances de questions-réponses.

J’ai dû apprendre à dépasser ma peur d’être en face des autres, d’être jugée, de ne pas faire ce qu’il faut. Mais quand c’est notre maître qui le demande, on accepte. Personne n’est parfait au départ. Nous sommes de « parfaites imperfections ». Au fil du temps, je suis allée vers une simplicité qui est la mienne. Je sais que ce que je porte à l’intérieur de moi est précieux, et je veux le partager. Je m’inspire de trois choses : mon expérience personnelle, mon vécu avec Yvan et l’enseignement de Chandra Swami… Je prends parfois des exemples qu’Yvan prenait, ou ceux de Chandra Swami. Je n’ai pas la même personnalité qu’Yvan, et je serais un perroquet si je voulais copier son style. J’ai trouvé ma forme, qui est plus féminine. Je témoigne à partir de ce que j’ai traversé, de mes expériences de vie. Je mets l’accent sur le fait que notre cheminement intérieur ne nous sépare en aucun cas de notre quotidien. Les deux marchent ensemble. Avoir reçu la bénédiction de mon maître pour partager cet essentiel… que pourrais-je demander de plus ?