sommaire

1. L'Appel
(édito)

2. « Debout, pars pour Ninive »
(Stan Rougier)

3. Une ivresse m’appelait, mais laquelle, mais où ?
(Alain Chevillat)

4. L'espérance m'appelle
(Nassera Frugier)

5. Laisser l'Appel résonner
(Anne-Sophie Rondeau)

6. Exigence de l'Appel
(Entretien avec le père Jacques de Longeaux)

7. L'oubli de l'Appel
(Entretien avec Alain Noël)

8. J'écoute ce son merveilleux qui me ramène à ma vraie demeure
(Entretien avec Marc Puissant)

9. Le ciel est empli par l'appel
(Entretien avec Éric Geoffroy)

10. Hospitalité et dialogue, un chemin de rappel
(Entretien avec Sœur Gaëtane Seulen)

11. « Tout est le divin »
(Entretien avec Marie-Agnès Bergeon)

12. J'entends, je me souviens
(Anne Sibran)

13. Répondre à l'appel de l'enfant intérieur
(Jacqueline Wright)

14. Comment l'appel de la forêt a changé ma vie
(Entretien avec Patrick Rouxel)

15. Les grands appels sociétaux - L'abbé Pierre, frère des pauvres et provocateur de paix
(Entretien avec Jean Rousseau)

16. Les grands appels sociétaux - « Éveillez-vous, réveillez-vous »
(Entretien avec Claude-Henri Rocquet)

17. Les grands appels sociétaux - « Ami, connais la dignité de l'acte vertical »
(Entretien avec Jean-Baptiste Libouban)

18. Les grands appels sociétaux : « La perspicacité et le courage peuvent changer la donne »
(Entretien avec Christof Mauch)

19. Les grands appels sociétaux : Pour la sobriété heureuse
(Entretien avec Pierre Rabhi)

20. Les grands appels sociétaux : Dix ans après l'Appel de Paris
(Entretien avec Dominique Belpomme)

21. DVD inclus
(réalisé par Fabian Da Costa)

22. Notes de lecture
(Louis Rolland)


Une ivresse m’appelait, mais laquelle, mais où ?

Alain Chevillat raconte la forme qu’a pris pour lui la recherche d’une vie plus pleine, plus vraie, plus juste. Car, au cours de ses premières décennies, la sienne est travaillée par l’insatisfaction et le refus de ce que le monde dans lequel il est lui propose. Dans l’espoir de rencontrer dans d’autres cultures un art de vivre répondant à ses aspirations, il effectue alors de nombreux voyages.
Mais c’est par une voie tout à fait inattendue qu’il aura accès à une dimension insoupçonné de l’être, à un état de conscience et de paix jusque-là inconnu. C’est la fin de l’errance, il dispose
désormais de réponses et d’une vue globalisante tant de sa vie personnelle que de la société. Dès lors, il n’aura de cesse de faire connaître autour de lui la Vérité qu’il a lui-même touchée, en fondant et dirigeant avec son épouse diverses structures de formation et d’édition consacrées à la spiritualité, notamment Terre du Ciel pendant vingt-cinq ans, et aujourd’hui l’association À Ciel Ouvert.