sommaire

1. L'Appel
(édito)

2. « Debout, pars pour Ninive »
(Stan Rougier)

3. Une ivresse m’appelait, mais laquelle, mais où ?
(Alain Chevillat)

4. L'espérance m'appelle
(Nassera Frugier)

5. Laisser l'Appel résonner
(Anne-Sophie Rondeau)

6. Exigence de l'Appel
(Entretien avec le père Jacques de Longeaux)

7. L'oubli de l'Appel
(Entretien avec Alain Noël)

8. J'écoute ce son merveilleux qui me ramène à ma vraie demeure
(Entretien avec Marc Puissant)

9. Le ciel est empli par l'appel
(Entretien avec Éric Geoffroy)

10. Hospitalité et dialogue, un chemin de rappel
(Entretien avec Sœur Gaëtane Seulen)

11. « Tout est le divin »
(Entretien avec Marie-Agnès Bergeon)

12. J'entends, je me souviens
(Anne Sibran)

13. Répondre à l'appel de l'enfant intérieur
(Jacqueline Wright)

14. Comment l'appel de la forêt a changé ma vie
(Entretien avec Patrick Rouxel)

15. Les grands appels sociétaux - L'abbé Pierre, frère des pauvres et provocateur de paix
(Entretien avec Jean Rousseau)

16. Les grands appels sociétaux - « Éveillez-vous, réveillez-vous »
(Entretien avec Claude-Henri Rocquet)

17. Les grands appels sociétaux - « Ami, connais la dignité de l'acte vertical »
(Entretien avec Jean-Baptiste Libouban)

18. Les grands appels sociétaux : « La perspicacité et le courage peuvent changer la donne »
(Entretien avec Christof Mauch)

19. Les grands appels sociétaux : Pour la sobriété heureuse
(Entretien avec Pierre Rabhi)

20. Les grands appels sociétaux : Dix ans après l'Appel de Paris
(Entretien avec Dominique Belpomme)

21. DVD inclus
(réalisé par Fabian Da Costa)

22. Notes de lecture
(Louis Rolland)


« … Et puis, un jour, c’est l’Appel »

« Quand l’Appel survient, bondis ! » Quelle magnifique phrase, et quelle chance de pouvoir vivre cela ! Il est souvent difficile de savoir ce que l’on veut vraiment. On fait des choses sans vraiment y croire, sans vraiment s’y investir, sans que cela nous rende vraiment heureux. Et puis, parfois, un jour, c’est l’Appel. On sent ce que l’on veut faire, ce que l’on doit faire. Cela prend la totalité de l’être. Pour la première fois, peut-être, on est unifié, cohérent et orienté vers l’accomplissement de notre destinée.
Plus de questionnements, plus de doutes. Une énergie unique nous traverse comme un torrent, nous emporte, et, paradoxalement, nous permet de nous trouver. Le véritable Appel nous touche au niveau le plus profond, celui du Sens. Par une porte à chacun spécifique, il nous aligne avec la Vie, il nous oriente vers l’Unité, il nous conduit vers l’accomplissement ultime. Heureux celui qui entend l’Appel. Béni entre tous celui qui y répond et lui donne sa vie. Car il trouvera, au travers de son œuvre, la grande Vie.