sommaire


Le lieu de notre sainteté
par Alain Chevillat


L’idée de faire un numéro centré sur « la grâce de l’ordinaire » a été géniale. C’est à la fois central dans la vie d’une personne engagée sur un chemin spirituel, et en même temps complètement décalé par rapport à ce qu’on imagine souvent. La vie spirituelle n’a rien d’exotique. Il est bien difficile de savoir ce qu’est la vie spirituelle tant qu’on n’est pas immergé dedans. On a la soif, on y touche un peu, parfois, dans des moments de grâce, lors de « pratiques ». Mais la « pratique » n’est pas la vie spirituelle, elle n’est que le chemin qui y conduit. Et les « expériences » ne sont pas l’Expérience. Il y a dans ce recueil de textes, des phrases qui m’ont beaucoup touché et qui donnent à contempler. Petit florilège :

Le but de la vie spirituelle est de servir le processus continu de la vie et non de vivre dans quelque bulle mystique.
La réalisation de Dieu c’est simplement l’existence ordinaire, autrement dit on fait face à l’existence telle qu’elle se déroule et se déploie.
                                        Lee Lozowick


À moins que l’on ait dénoué les nœuds de l’égoïsme et ouvert son cœur, la pratique de la méditation et la compréhension du Vedanta restent à un niveau superficiel, un jeu intellectuel. Quand une personne arrivait à l’ashram on lui donnait un karma yoga pour apprendre à servir, et ainsi commencer à dénouer les nœuds de l’égoïsme.
C’est seulement dans une interaction dynamique avec quelqu’un d’autre que nous pouvons voir nos limitations.
                                        Swami Kailasananda

C’est en s’oubliant soi-même que la vraie Nature entre dans la conscience.
                                        Silvia Ostertag


La vie quotidienne a été et est devenue mon seul temple.
La plupart des gens pensent qu’ils sont les auteurs de leurs pensées, jusqu’au moment où ils s’assoient et voient que les pensées viennent d’elles-mêmes, et que tout cela est un bouillon d’activité cérébrale auquel on n’est pas relié. S’étudier soi-même, c’est faire l’état des lieux.
                                        Pierre Taïgu Turlur

La sainteté, c’est laisser Dieu habiter en nous.
C’est en laissant la sainteté grandir en nous que l’on produit des œuvres.
Le but ultime est que Christ vive en moi, totalement. Pour y parvenir, mes désirs, mes points de vue, mes caprices ne doivent pas passer au premier plan.
                                        Étienne Dahler


Ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi.
                                        Saint Paul


Sois saint en luttant pour le bien commun et en renonçant à tes intérêts personnels.
                                        Pape François


Ce monde où Dieu nous a mis est, pour nous, le lieu de notre sainteté.
                                        Madeleine Delbrêl