Vous êtes ici : Accueil  - Actualités

VIEILLIR ENSEMBLE - JOSHIN BACHOUX SENSEI

10 janvier 2017

Faire une retraite dans un temple, pratiquer avec les autres est une joie, c’est vrai ; mais pas toujours : ça arrive d’un seul coup, à la suite d’une maladie, d’un accident, ou bien ça vient tout doucement, naturellement. Les années passant, il y a un jour où aller au temple pour une retraite devient difficile : se lever trop tôt fatigue, les genoux ne peuvent plus supporter les heures de méditation, on a envie de prendre son temps…Voilà ce que je me disais il y a un an, en pensant à moi, qui vieillit, et en regardant plusieurs autres personnes pendant cette retraite de Nouvel An, à la Demeure sans Limites.
Pourtant, lorsque l’on a pratiqué depuis des années, quelle tristesse d’être obligé de s’arrêter, de perdre les contacts avec l’enseignement, avec la Sangha, alors que c’est justement vers la fin de sa vie que cette pratique va nous aider à traverser des moments difficiles.
C’est ainsi que l’idée m’est venue : créer un lieu où nous pourrions « vieillir ensemble » sur le mode des villages participatifs, car il ne s’agit pas d’une communauté, mais d’un partage ; la possibilité d’être chez soi, mais aussi d’avoir autour de soi d’autres personnes de la Voie, pour la pratique, l’échange, le soutien en cas de maladie.

Au printemps dernier, j’ai exposé ce projet à une émission de “Sagesses bouddhistes” :
https://www.youtube.com/watch?v=R1EI4BUhBwc.

Dans le Zen, nous disons : « Nous prenons soin du Dharma, et le Dharma prend soin de nous. » Prendre soin du Dharma implique aussi de concrétiser nos engagements, de regarder avec un esprit clair les problèmes qui se posent, et les solutions que l’on peut  apporter.
Ce projet se met doucement en place. En voici les grandes lignes :
– Ce qui nous rassemble, c’est le désir de continuer à pratiquer de façon adaptée aux circonstances, de recevoir des enseignements pour continuer à avancer sur la Voie, et de ne pas être seul(e) en cas de problème. Bien sûr, puisque c’est le Dharma qui nous réunit, il ne peut être question de choisir une école, ou un lignage ; toutes les personnes sont bienvenues, méditer ensemble nous rassemblera, au-delà de nos différentes approches.
– C’est le Dharma qui nous réunit. Il nous faudra trouver un équilibre entre vie personnelle et vie communautaire (méditations, repas, jardin ou cuisine, etc, dans la mesure des possibilités de chacun). Car c’est cela qui sera le cœur de notre « vivre ensemble ».
- Il faut bien savoir que si l’on est habitué(e) à vivre seul(e) ou en couple la vie communautaire pose des challenges ! Elle est riche et joyeuse mais aussi difficile... C’est la pratique ensemble qui nous permet de dépasser ces difficultés.
- Nous ne souhaitons pas nous fermer au monde ou nous isoler : d’une part, il faut des lieux permettant de recevoir famille et  amis ; d’autre part, j’espère que de plus jeunes pratiquants viendront se joindre à nous pendant une semaine ou plus, pour leur énergie, leur dynamisme ! Enfin, de nombreuses personnes qui travaillent avec moi depuis des années souhaitent aussi participer à ce projet et apporter de l’aide. Donc, il s’agira d’un lieu très ouvert à toutes et tous, encore une fois dans l’esprit de la pratique.
– Ceci est un projet : le réaliser demandera au moins deux années d’investissement de temps, de moyens financiers ; et des changements dans sa vie, son milieu de vie, son organisation personnelle.

J’ai reçu beaucoup de courrier à la suite de l’émission. Beaucoup de personnes sont intéressées. Toutefois, sauter le pas, quitter son habitation, s’investir dans un projet n’est pas permis à tous, ni facile à réaliser.

Nous sommes cinq personnes bien décidées actuellement, nous nous rencontrons aussi souvent que possible, bien que dispersées aux quatre coins du pays. De plus, il y a une vingtaine de personnes qui, intéressées par ce projet sans y participer elles-mêmes, nous soutiennent de différentes façons. Pour le moment, nous travaillons sur l’aspect juridique et financier du projet, c’est très important pour le futur. Et puis nous méditons ensemble, nous nous parlons, nous nous réjouissons de nous connaître mieux.

Nous accueillerons avec plaisir, votre courrier, votre soutien, vos questions :
joshinsensei@larbredeleveil.org
Vous pouvez nous voir : sur Facebook : https://www.facebook.com/Vieillir-Ensemble-dans-le-Dharma
et dans l’espace Colibris : http://colibris.ning.com/profile/LulenaJoshinBachoux

Autres actualités

Du 24 au 26 novembre : une retraite avec Maître Seongdam Sunim

Radio Gandharva Gana : la première radio védantique

Groupes d'études Chinmaya Mission France animés par Swamini Umananda

Se mettre en mode pause... Où ?